Omer Moussaly

À la suite de l’obtention d’une maîtrise en science politique de l’Université de Montréal en 2006, Omer Moussaly a joint le CEIM en tant que chercheur associé tout en poursuivant ses études à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) d’où il obtient un doctorat en science politique en 2014. Sa thèse porte sur la pensée d’Antonio Gramsci. Quant à ses travaux de recherche, ils traitent principalement des idées politiques et de la théorie critique.

Recherche et expertise

Livres

– Progrès et action collective, portrait du méliorisme aux États-Unis, Québec, Presses de l’Université Laval, 2016, 384 pages, préface de James Galbraith.

Chapitres de livres

– « L’Entraide selon Pierre Kropotkine » dans Pratiques et corruptions de la démocratie moderne, J. Boulad-Ayoub, dir., coll. Verbatim, Québec, Presses de l’Université Laval, 2020, p. 51-72.

– « Gramsci, les intellectuels organiques et la lutte sociale », dans Gramsci, notre contemporain, V. Lemay, A. Mouchtouris, M-N Laperrière et R. Bachand, dir., coll. Logiques sociales, série sociologie de la connaissance, Paris, L’Harmattan, septembre 2020, p. 141-170.

– « De quelques leitmotivs dans les premiers Cahiers de prison 1929-1932 » dans Le rayonnement de la pensée italienne, J. Boulad-Ayoub, dir., coll. Verbatim, Québec, Presses de l’Université Laval, 2019, p.81-113.

– « Marxisme et anarchisme : sources d’inspiration pour les insatisfaits du capitalisme », dans l’ouvrage collectif : Un système sans qualité. Matériaux pour une critique du capitalisme, Saint-Joseph-du-Lac, M éditeur, 2017, p.135-172.

– « Le philosophe démocrate : rhétorique et philosophie chez Machiavel et Gramsci » dans l’ouvrage collectif : Reflets modernes de la démocratie, sous la dir de J-M Narbonne et J. Boulad-Ayoub, coll Zêtésis, Québec, Presses de l’Université Laval, décembre 2017, p.105-130.

Publications avec comité de lecture

– « A Historicist Critique of Steven Pinker’s Interpretation of Progress », Dialogue and Universalism, vol. 31, no 2, automne 2021, p. 285-306.

– « ge lan xi shi jian zhe xue de qi shi (葛兰西实践哲学的启示) », 国外理论动态, Foreign Theoretical Trends, 2021, no 1, p. 56-67. Traduction de « The Lessons of Gramsci’s Philosophy of Praxis », Dialogue and Universalism, vol. 30 no 1, hiver 2020, p. 119-138.

– «Éléments pour une analyse marxiste des mouvements sociaux au Moyen-Orient », InteraXXIons, No 1 (2021), p. 41-57.

– « La révolution passive du capitalisme wébérien », Klēsis | 48, 2020, novembre, p. 59-88.

– « The Lessons of Gramsci’s Philosophy of Praxis », Dialogue and Universalism, vol. 30 no 1, hiver 2020, p.119-138.

– « Perennial Questions of Political Philosophy », Dialogue and Universalism, vol. 29 no 1, hiver 2019, p.85-104.

– « Review of The Hungarian Writings by Karl Polanyi », International Critical Thought, vol. 8, no 3, automne 2018, p.494-500.

– «The Political Implications of Marx’s Labour Theory of Value», Dialogue and Universalism, Journal of the International Society For Universal Dialogue, Vol. XXVIII No. 3/2018, Karl Marx. On the Occasion of the Bicentenary of his Birth, 2018, p.81-100.

– « Hommages à André Tosel », Actuel Marx, Omer Moussaly, Fabio Frosini et Jean Robelin, no 62, septembre 2017, p.177-180.

– « La conception du projet universel dans le renouveau de la pensée communiste: pistes théoriques sur les pratiques de la multitude », Omer Moussaly et Joël Casseus, Les Cahiers d’histoire, no 33, décembre 2017, p.143-164.

– « L’historique de l’illusion du progrès et du mythe de la violence chez Sorel », Historia Magistra, no 22, hiver 2016, p.63-87.

– « Le projet d’utopie marxiste », RUSCA, Revue électronique de sciences humaines et sociales, no 9, hiver 2016, p.73-93.

– « Edward Saïd, un continuateur de la vision gramscienne du monde », RUSCA, Revue électronique de sciences humaines et sociales, no 8, printemps 2016, p.111-132.

– « A Century of Marxist Debates Concerning Capitalism, Imperialism and Imperialist Competition », World Review of Political Economy, vol. 6, no 4, hiver 2015, p.482-497.

– « Le pouvoir séculier dans l’Antiquité », Volume, no 13-14, 2015, p.130-148.

– « Analyses néo-marxistes du phénomène psycho-politique », Cultures-Kairós, no 5, automne 2015.

– « Les limites du capitalisme selon Joseph Schumpeter et Karl Marx », Interventions économiques, no 46, 2012.

Publications et activités

| Omer Moussaly est chercheur à la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Éléments pour une analyse marxiste des mouvements sociaux au Moyen-Orient

InteraXXIons, No 1 (2021), p. 41-57, 16 juin 2021, Omer Moussaly

| Sous la direction de Josiane Boulad-Ayoub, professeure émérite au Département de philosophie de l’UQAM et titulaire de la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Pratiques et corruptions de la démocratie moderne. Cycle de conférences 2019/2020 de la Chaire Unesco de philosophie.

Presses de l'Université Laval, Verbatim VII, novembre 2020, 202 pages, 17 novembre 2020, Omer Moussaly, Josiane Boulad-Ayoub

| Sous la direction de Josiane Boulad-Ayoub, Titulaire de la Chaire UNESCO d’études des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique

Le rayonnement de la pensée Italienne – Cahiers Verbatim V

L'ouvrage est paru le 19 août 2019 aux Presses de l'Université Laval, 27 août 2019, Omer Moussaly, Josiane Boulad-Ayoub

Progrès et action collective. Portrait du méliorisme aux États-Unis

Omer Moussaly est chercheur au CEIM et à la Chaire UNESCO d’études des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, 13 décembre 2018, Omer Moussaly

,

Le Peuple dans la pensée du jeune Gramsci (traduction de l’italien de Il popolo nel pensiero del giovane Gramsci)

Traduit de l'italien par Omer Moussaly et Adriana de Santis, 18 octobre 2018, Omer Moussaly

| Colloque international

Bachand, Rémi – « Actualité interdisciplinaire de Gramsci ».

Du vendredi 10 mai au lundi 13 mai 2013 .PAVILLON J.-A.-DESÈVE (DS), locaux: DS-R510 et DS-R520,

Les origines et le développement du progressisme américain

Lundi 9 novembre 2009 à 9h30, Local A-1715 (Pavillon Hubert-Aquin), UQAM

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !