Ghayda Hassan

Co-titulaire, Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

HASSAN, Ghayda – Ph. D.

Psychologue clinicienne et professeure de psychologie clinique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Ghayda Hassan est fondatrice et directrice du Réseau des praticiens canadiens en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent (RPC-PREV). Elle est également chercheuse au sein de l’équipe Recherche et Actions sur les Polarisations sociales (RAPS) de l’Institut universitaire SHERPA du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal. Ses revues systématiques, ses recherches et ses activités cliniques sont centrées sur quatre grands axes : 1) la souffrance sociale, les relations intercommunautaires et l’extrémisme violent ; 2) l’intervention en contexte de conflits armés et de violence familiale ; 3) l’identité, l’appartenance et la santé mentale des enfants et des adolescents appartenant à des minorités ethniques ou religieuses ; et 4) l’intervention et la formation de différents professionnels sur l’intervention sensible culturellement auprès des immigrants et des réfugiés vulnérables. Ses activités cliniques et de recherche se concentrent sur l’interaction entre la culture, l’identité, la santé mentale et la violence parmi les groupes spécifiques étudiés.

Publications et activités

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Se reconstruire après la guerre

L'article est paru dans Métro, 12 mars 2022, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Plus de besoins, mais moins de services en santé mentale

L'article est paru dans Le Devoir, 18 décembre 2021, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

La santé mentale des immigrants se détériore après leur arrivée au pays

L’entrevue a été accordée à Francopresse, 12 novembre 2021, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Des pro-vie s’opposent à la vaccination

L'article est paru dans La Presse, 6 octobre 2021, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Pourquoi les théories du complot séduisent-elles?

L'article est paru sur le site Selection.ca, 3 septembre 2021, Ghayda Hassan

| Article rédigé par Ghayda Hassan, Vivek Venkatesh, David Morin et Cécile Rousseau de la Chaire UNESCO-PREV

Collateral damage of COVID-19: Rising rates of domestic and social violence

L'article est paru dans The Conversation , 18 avril 2021, Vivek Venkatesh, Ghayda Hassan, David Morin

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

L’hypothèse du mentorat pour combattre la radicalisation

La professeure Hassan à l'émission « L’avenir nous appartient » à Télé-Québec, 22 février 2021, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Consumed by conspiracy: How so many fall down the rabbit hole

L'article est paru sur CTVNews, 20 février 2021, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Not too late to combat conspiracy theories, despite Qanon’s spread in Canada: expert

L'article est paru sur iHeartRadio.ca/CJAD, 20 janvier 2021, Ghayda Hassan

, | Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Ghayda Hassan se prononce sur l’éducation aux médias, les théories du complot, la radicalisation et l’extrémisme

Plusieurs entrevues ont été accordées dans les médias, 8 décembre 2020, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Des élus demandent une sécurité renforcée sur la colline du Parlement, à Ottawa

L'article est paru sur Radio-Canada.ca, 29 septembre 2020, Ghayda Hassan

| Ghayda Hassan est professeure au Département de psychologie de l’UQAM et co-titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents

Peut-on s’extirper de la toile conspirationniste ?

L'article est paru dans La Presse, le 26 avril 2020, 26 avril 2020, Ghayda Hassan

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !