Claude-Yves Charron

Fellow de l'IEIM et directeur, Groupe de recherche en Cyberdiplomatie et Cybersécurité

M. Claude-Yves Charron est le directeur sortant de l’Institut d’études internationales de Montréal. Il a été en poste de février 2015 à septembre 2017. Il est maintenant Fellow et Directeur du Groupe de recherche en Cyberdiplomatie et Cybersécurité de l’IEIM, Fellow du Nuclear International Research Group, Fellow du Réseau des Chaires UNESCO en Communication ORBICOM et, Professeur honoraire, Communications internationales, Département de Communications Sociales et Publiques, UQAM.

Ancien diplomate canadien en poste à Beijing (1987-89), et il été conseiller auprès de la présidente du Conseil du trésor du Canada pour l’initiative « Le Gouvernement en ligne » (2001-03), membre du Comité organisateur du Sommet de l’ONU sur la société de l’information, Genève, Tunis (2002-2005), et Délégué général du Québec à Tokyo (2011-13).

Il a également été conseiller de haut niveau auprès de l’ONU pour le « Global Alliance for Information and Communication Technologies », membre du Conseil des gouverneurs du Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et membre de différents conseils d’administration, dont celui de l’Association canadienne des Nations-Unies.

Claude-Yves Charron a été secrétaire général du réseau des chaires UNESCO en Communication ORBICOM, avec des membres dans 73 pays (1999-2011), et a conduit plusieurs enquêtes sur le terrain dont entre autres 7 dans l’Arctique central et 99 dans la région Asie- Pacifique. Il parle le français, l’eskimo (Inuktitut), le chinois (Putonghua), l’anglais et un peu de japonais.

Il a obtenu un doctorat à l’Université de Montréal (1977), un post-doctorat à McGill en communication internationale (1978) et un diplôme d’études avancées en Administration publique internationale de l’ENAP (1986). Professeur de communication internationale à l’UQAM de juin1978 à janvier 2018, il a également servi comme vice-recteur de 2002 à 2010.

95 étudiants ont complété leur mémoire de maîtrise ou leur thèse de doctorat sous sa direction.

Ses projets de recherche en cours portent sur les Communications et la Gestion de Crise entourant la crise de Fukushima, et sur les Enjeux et contraintes de Cyberdiplomatie et de Cybersécurité des Olympiques de Tokyo en 2020.

Il recevait, en 2019, « l’Ordre du Soleil Levant », du gouvernement du Japon:
https://www.actualites.uqam.ca/2019/claude-yves-charron-honore-par-japon.

Enseignements et expériences professionnelles

  • Professeur de communication internationale à l’UQAM (1978 à 2018) ;
  • Membre du réseau ORBICOM depuis sa fondation (1984) ;
  • Premier secrétaire (Education, S&T, Culture), Ambassade du Canada à Beijing (1987-89) ;
  • Président, Conseil d’administration, Beijing International School, (1987-1989) ;
  • Conseiller à l’ONU à Genève en Reconstruction sociale après conflit (1996-1997) ;
  • Secrétaire général du Réseau des Chaires UNESCO ORBICOM (1999-2011) ;
  • Président, Comité de sélection du Programme de jumelage universitaire international de l’ACDI et de l’Association des Universités et Collèges du Canada (1999-2002) ;
  • Conseiller, « CAC, G-8 Digital Opportunity Task Force » (2000-2001) ;
  • Conseiller de la Présidente du Conseil du Trésor du Canada pour l’initiative « Le Gouvernement-en-ligne » (2001-2003) ;
  • Membre du Comité organisateur (PrepCom) du Sommet mondial sur la société de l’information de l’ONU (2002-2005) ;
  • Président, Comité des Technologies de l’information et des communications, Conférence des Recteurs et des Principaux des Universités du Québec (2002-2005) ;
  • Vice-Recteur de l’Université du Québec à Montréal (2002-2010) ;
  • Conseiller sénior de haut niveau auprès de la « Global Alliance for ICT and Development » de l’ONU (2006-2011) ;
  • Gouverneur, Centre de recherche en développement international (CRDI) (2008-2011) par ordre en conseil de la Gouverneure générale du Canada ;
  • Membre du Conseil d’administration de l’Association canadienne des Nations Unies (Grand Montréal) (2008-2011) ;
  • Membre, Comité d’évaluation de la Présidente de l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI) (2009-2011) ;
  • Membre du Comité exécutif de la Commission canadienne auprès de l’UNESCO (2010-2011) ;
  • Conseiller en reconstruction sociale après conflit, UNOPS, PNUD, (2010-11) ;
  • Directeur de recherche, puis chercheur associé, Centre d’études des politiques étrangères et de sécurité (1996-2011) ;
  • Délégué général du Québec à Tokyo (2011-13) (Décret du Conseil des ministres du 16 février 2011) ;
  • Directeur, Institut d’Études Internationales de Montréal (2015-2017) ;
  • Fellow, Yale Cyber Leadership Forum (2018).

Recherche et expertise

Expertises : diplomatie, communications, technologies de l’information, Organisation des Nations-Unies

Pays : Chine, Japon, Asie

Publications

Une dizaine de livres et de monographies, dont:

  • Emerging Development Opportunities : The Making of Information Societies and ICT Markets, Charron, C.Y., G. Sciadas, P. Giguere Eds.,2007 : ORBICOM, Canada National Research Council Press,101 p.
  • Digital Review of Asia Pacific 2005/2006, Charron, C.Y., Chin S.y., Ed. 2005 : Penang, Southbound pour l’édition en anglais et les Presses du Conseil national de la recherche du Canada pour l’édition en français 259 p.
  • From the Digital Divide to Digital Opportunities : Measuring Infostates for Developpement, Sciadas, G., C.Y. Charron, Ed., 2005 : National Research Council of Canada Research Press, 101 p.
  • La communication internationale : Mondialisation, acteurs et territoires socioculturels, Charron, C.Y., G. Brunel, Gaëtan Morin éditeur, 2002, 309 p.
  • New Partnerships in Communication for the 21st Century : Strategies for Governance, Technology, Employment and Liifelong Learning, Paris, Montreal, ORBICOM, Charron, C.Y., S. Hamilton Ed., 1999 : 374 p.
  • Information Societies : Crisis in the Making ? Diagnostic and Strategies for Intervention in Seven World Regions, Charron, C.Y., M. Woldemariam, Ed., Montréal, ORBICOM, 1999, 518 p.
  • Global Knowledge ’97 : Global Knowledge for Development in the Information Age : Canadian Consultations, Charron, C.Y., A.-T. Lorre, 1997, 264 p.
  • Japanese and Canadian Official Development Assistance (ODA) : Strategic Approaches for the Asia-Pacific, Charron, C.Y., Ed., Tokyo, Sophia University and ORBICOM, 1997, 177 p.

Plus d’une quinzaine d’articles et de rapports, dont :

  • « La crisi delle frontiere : tra fatalita e ignoranza, il futuro del mondo visto attraverso le regioni periferiche », in La Crisi dei Confini : Verso un’ingeneria dello sviluppo regionale, Claudio Del Don Ed., Milano, FrancoAngeli s.r.l. 6, Charron, C.Y., 2007 : 7-77.
  • « Going Forward : The What, Why and How ?, in Moving Targets : Mapping the Paths between Communication, Technology and Social Change in Communities, J. Servaes, S. Liu, Eds., Penang, Southbound, Charron, C.Y., 2007 : 253-264.
  • « Lo scenario dell’ « uomo di Davos » et dell’ « uomo di Seattle » : Vecchie e nuovo sfide della communicazione », in Globalization : Conflitto o Dialogo di Civilita ?, R. Papini, Ed., Roma, Edizioni Scientifiche Italiane, Charron, C.Y., 2002 : 120-132.
  • « La prévention des crises : Pour un monitoring lucide des enjeux », in Communication en temps de crise, Maisonneuve, D., A. Char, C. Saouter, Ed., Québec, Presses de l’Université du Québec, Charron, C.Y. : 1999-235-238.
  • Kojima’s Analysis of China’s Diplomatic Strategies Revisitd : In Search of a New Interface between Communication, ODA and Security Issues, Canadian Consortium on Asia Pacific Security, CANCAPS, Charron, C.Y., 1997.
  • Development Communication and Conflict Resolution : A New Prisonner’s Dilemma », in V. Labrador, Ed., Asian Communication in the next 25 Years, Singapore, Asian Mass Communication Information Centre, E-Pub., Charron, C.Y. 1996.
  • Mixing Local and Global Communication for an International Sustainable Development », Charron, C.Y., R.S. Anderson, in T. Paquet-Sévigny (dir.), 1996, Communication et développement international, Québec : Presses de l’Université du Québec.
  • Evolution of the Academic Exchanges between Canada and the Asia-Pacific, in Proceedings of the Royal Society of Canada, Tome I, Charron, C.Y. 1990.
  • « Zongguo Guangbuo Shiye Shenci de Fazhan, (Les transformations des politiques de communication en Chine), in Zhongji Chuanbuo Yanjiu, Beijing, Charron, C.Y., 1990 : Vol i : 19-31.
  • « Les nouvelles technologies de communication dans l’Arctique : La fin d’un sous-développement ? », Charron, C.Y., Gail Valaskakis, Ed., 1982 : Études Inuit Studies, Vol 6. No. 1.
  • « L’autre dialogue Nord-Sud, celui entre les Inuit, les Indiens et nous : vers une nouvelle dépendance ? », Éditorial, Charron, C.Y :. 1981 : Volume XI : No. 2 : 98-99.
  • Pour une définition du concept de « Development News », Charron, C.Y. 1978, in Working Papers in Communications, G.J. Robinson, Ed., Graduate Program in Communications, McGill University.

Publications et activités

| Dans le cadre du volet think tank de l’IEIM

Le Québec et la région Indo-Pacifique : un focus sur l’Inde

Ce document a été rédigé par Catherine Viens et Marwan Attalah, candidats au doctorat à l'UQAM, 4 avril 2022, Marwan Attalah, Catherine Viens, Mathieu Boisvert, Claude-Yves Charron

, | Fellows de l'IEIM

Guerre en Ukraine | Un rôle pour le Canada dans la gouvernance mondiale

La Presse, 26 mars 2022, Henri-Paul Normandin, Guy Saint-Jacques, Anne Leahy, Christiane Pelchat, Louis de Lorimier, Gilles Rivard, François LaRochelle, Claude-Yves Charron

| Claude-Yves Charron est fellow de l’IEIM et directeur du Groupe de recherche en Cyberdiplomatie et Cybersécurité

The Rashomon Effect in Risk Communication during and after Fukushima’s Daiichi Nuclear Accident: From Lessons Learned to Areas of Future Research

Dans "Hiding in Plain Sight: Uncovering Nuclear Histories", SFU Library, chapitre 8, p. 40-59, 21 janvier 2022, Claude-Yves Charron

Partenaires

Banque Scotia Ministère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !