5 à 7 | Lancement officiel du CIRDIS

Mardi 1er novembre 2011 de 17h à 19h, UQAM

Le Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS) de l’Université du Québec à Montréal a été lancé officiellement le 1er novembre. Ce Centre succède à la Chaire C.-A. Poissant de recherche sur la gouvernance et l’aide au développement et devient le seul centre au Québec ayant comme vocation la recherche sur les enjeux de développement international. Dirigé par la professeure Bonnie Campbell, du Département de science politique, le CIRDIS permet de renouveler la réflexion et les approches devant la complexification des enjeux qui relèvent du développement international. Ses activités sont regroupées en différents axes, soit la mise en valeur des ressources naturelles, la coopération internationale, les droits humains, les mouvements sociaux et la société civile, et la gouvernance. Le lancement s’est fait en présence de deux invités d’honneur, la directrice de la Division des initiatives spéciales du Centre de recherches pour le développement international (CRDI), Ann Weston et le directeur de l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI), Gervais l’Heureux, ainsi que du vice-recteur à la Vie académique de l’UQAM, Robert Proulx, du directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal, Dorval Brunelle et du doyen de la Faculté de science politique et de droit, Jean-Pierre Beaud. « Pour une Faculté comme la nôtre, axée sur la recherche, l’international, la sensibilité aux questions liées au développement, à la réduction des inégalités et au partage des savoirs, la création du CIRDIS est une excellente nouvelle. Sous la direction de la professeure Campbell, il saura répondre aux attentes à la fois du monde scientifique et de celui des intervenants sociaux et politiques », déclare Monsieur Beaud. Un Centre interdisciplinaire Le CIRDIS regroupe des chercheurs provenant de différents départements de l’UQAM dont la sociologie, les sciences juridiques, la géographie, les études urbaines et touristiques et la science politique. De plus, le Centre implique des collègues de plusieurs universités, dont l’Université de Montréal, Concordia, Ottawa et Harvard. Ses chercheurs ont comme objectif de rendre les analyses scientifiques dans le domaine plus rigoureuses et concrètes pour le grand public et les intervenants concernés. « Le Centre représente une magnifique occasion qui permet le décloisonnement et le renouvellement des approches dans un domaine trop souvent marqué par des perspectives très technicistes, de court terme et qui négligent les apports et savoirs des acteurs concernés – celui du développement international », explique Bonnie Campbell. Communiqué de presse

Documents joints

Partenaires

Banque ScotiaMinistère des Relations internationales et de la Francophonie | Québec Faculté de science politique et de droit | UQAM

Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Adresse civique

Institut d’études internationales de Montréal
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Bureau A-1540, Pavillon Hubert-Aquin
Montréal (Québec) H2L 3C5

* Voir le plan du campus

Téléphone 514 987-3667
Courriel ieim@uqam.ca
UQAM www.uqam.ca

Un institut montréalais tourné vers le monde, depuis 20 ans!

— Bernard Derome, Président

Créé en 2002, l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) est un pôle d’excellence bien ancré dans la communauté montréalaise. Les activités de l’IEIM et de ses constituantes mobilisent tant le milieu académique, les représentants gouvernementaux, le corps diplomatique que les citoyens intéressés par les enjeux internationaux. Par son réseau de partenaires privés, publics et institutionnels, l’Institut participe ainsi au développement de la « diplomatie du savoir » et contribue au choix de politiques publiques aux plans municipal, national et international.

Ma collaboration avec l’IEIM s’inscrit directement dans le souci que j’ai toujours eu de livrer au public une information pertinente et de haute qualité. Elle s’inscrit également au regard de la richesse des travaux de ses membres et de son réel engagement à diffuser, auprès de la population, des connaissances susceptibles de l’aider à mieux comprendre les grands enjeux internationaux d’aujourd’hui. Par mon engagement direct dans ses activités publiques depuis 2010, j’espère contribuer à son essor, et je suis fier de m’associer à une équipe aussi dynamique et impliquée que celle de l’Institut.

Bernard Derome

À l’occasion de la rentrée universitaire 2023-2024, le président de l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) s’est prononcé sur la situation géopolitique mondiale.

« L’ordre mondial, tel que l’on l’a connu depuis la fin de la guerre froide, est complètement bousculé avec des rivalités exacerbées entre les grandes puissances et des impérialismes démesurés. »

– Bernard Derome

Inscrivez-vous au Bulletin hebdomadaire!


Contribuez à l’essor et à la mission de l’Institut !